Thaïlande, suite et fin… (février 2014)

Chiang Mai et Bangkok

Totalement happée par mon voyage et mes journées pleines de découvertes et de rencontres, je suis affreusement en retard pour mon blog. Ce n’est pas bien grave, me direz-vous, c’est même très bon signe.

Je vais vous présenter mes dernières semaines en Thaïlande de manière express (c’est-à-dire pas comme le chaotique train de banlieue que j’ai pris à Bangkok) pour reprendre un peu le fil de l’aventure.

Mes sandales et la siesta du chatAprès Koh Phangan, j’ai passé quelques jours à Chiang Mai, dont les deux premiers accompagné d’Indrit, un compère de voyage Italien d’origine albanienne, rencontré en excursion dans l’île de la Full Moon Party. Nous avons visité plusieurs temples et arpenté de long en large le marché de nuit où j’ai pu m’acheter des sandales pas trop moches et confortables, à mi-chemin entre les tongs et les nus-pieds, très pratiques pour voyager (à gauche du chat qui fait sa siesta pendant que l’on visite un temple chinois !). J’ai même pu rentrer au Sky Bar de Bangkok grâce à ces chaussures, c’est dire ! Pas sûre que mes chaussures de randonnée, ma pair de tong usée ou mes baskets flashy auraient fait l’affaire du physio…

Chiang Mai avec Indrit :

P1020634 - Copie

Ces moines sont en fait en cire ! A s’y méprendre…

P1020619 - Copie P1020676 - Copie P1020686 - Copie P1020698 - Copie P1020703 - Copie P1020720 - Copie P1020739 - Copie P1020749 - Copie P1020787 P1020799 P1020846 P1020848 P1020832

Mes derniers jours à Chiang Mai étaient un peu moins drôles sans la présence du fanfaron italien. Il y avait tellement d’excursions que finalement j’ai choisi peut-être la pire : une journée au Triangle d’Or près de Chiang Rai, à quatre heures de route aller de Chiang Mai. Beaucoup trop touristique à mon goût, surtout lorsqu’on s’arrêtait dans des « pièges à touristes » où la seule activité, au-delà de la pause pipi, consistait à ouvrir son porte-monnaie… ou le maintenir bien fermé. Je peux quand même me targuer d’avoir été au point le plus au Nord de la Thailande, aperçu la Birmanie à quelques mètres de moi derrière les barbelés de la frontière terrestre de Mae Sai et même fait un saut au Laos, dans une zone franche « détaxée ». Une belle jambe… On ne peut pas toujours choisir les meilleurs plans et c’est ce type d’expérience qui fait d’autant plus apprécier de voyager de manière indépendante.

Chiang Mai « all by myself » :

P1030430

Mangue et riz gluant (sticky rice)… miam miam !

P1030259 P1030280 P1030283 P1030298 P1030321 P1030387

P1030263 P1030267

J’ai ensuite passé quelques jours à Bangkok où j’ai eu le plaisir de revoir mon amie Thai, Beam, toujours aussi adorable, qui m’a emmenée dîner et voir un spectacle de quartier d’autant plus fascinant que j’étais la seule touriste.

Toujours de beaux moments avec Beam qui me fait découvrir ses bonnes adresses de restos et un spectacle traditionnel :

P1040213 - Copie

P1030484 P1030523 P1030581 P1030648

P1030511 P1030594 P1030620 P1030622

Je consultais tout de même Twitter tous les jours pour voir les zones d’émeutes à éviter car même si ces rassemblements pouvaient paraître pacifistes au premier abord, la situation pouvait « exploser » à tout moment. Il y a eu encore plusieurs morts et blessés au moment où j’y étais.

Au Sky Bar nous nous sommes faites « chaperonnées » par un gentleman flamand qui faisait quelques escales asiatiques avant de rejoindre son meilleur ami qui se mariait aux Philippines.

Le Sky Bar, THE bar hype du moment, celui où a été tourné Hangover II (Very Bad Trip II en français) :

P1040266 - Copie P1040278 P1040251 - Copie P1040243 - Copie P1040241 - Copie P1040236 - Copie

P1040285

Last but not the least, j’ai pu obtenir mon visa pour la Birmanie en une seule journée, après avoir passé le week-end au marché chinois et au surprenant marché de Mahachai qui se situe sur des rails et l’encore plus surprenant marché de  Maeklong où les étals disparaissent (comme par magie sur des roulettes !) pour laisser passer un train deux fois par jours.  J’avais prévu de voir plein de marchés (envie n°2), mais je ne savais même pas qu’il en existait sur des rails avec des trains en circulation…

Week-end à Bangkok :

P1040193 - Copie P1040176 - Copie P1040155 - Copie P1040112 - Copie

Le marché de Mahachai :

P1030869

Vous reprendrez bien un peu de sauterelles ou de larves ?

P1030914

Un héron qui se prend pour Brice de Nice

P1030747 P1030759 P1030766 P1030770 P1030794 P1030807 P1030812 P1030828 P1030762 P1030840 P1030862 P1030863 P1030934 P1030962

Le marché de Maeklong :

P1040094

Une petite pensée pour ce chiot infirme qui nous a fendu le coeur. J’espère qu’il a pu être soigné.

P1040021 P1040031 P1040033 P1040037 P1040044 P1040051 P1040064 P1040071

Publicités