Angkor What?

Le jeu de mot est facile et connu mais je le trouve approprié pour ce billet.

Mon arrivée à Siem Reap (qui signifie « Siamois vaincus ») a été particulièrement éprouvante comme le décrit sur son blog Anthony, un de mes compagnons de route. Heureusement que le site d’Angkor puis la ville de Battambang m’ont laissé une meilleure impression du Cambodge par la suite !

Angkor Wat est la « tête d’affiche » du site d’Angkor, qui comprend des dizaines de temples fabuleux, un véritable casting de premier rang dans un décor naturel superbe avec, par ordre d’apparition… enfin plutôt par ordre de découverte, chacun(e) étant bien sûr libre d’aller à sa guise (avec une étoile = les super-stars à ne pas rater !) :

Premier jour (parcours du combattant !) :

  1. Phnom Bakheng (lever du soleil)
  2. Bayon temple *
  3. Baphuon temple
  4. Royal Palace
  5. Preah Palilay
  6. Elephant Terrasse
  7. Tep Pranam Pagoda
  8. Preah Ngok Pagoda
  9. Chau Say Tevoda
  10. Thommanon temple
  11. Ta Keo temple
  12. Ta Prohm*
  13. Banteay Kdei temple
  14. Sra Srang
  15. Prasat Kravan

Deuxième jour :

  1. Preah Khan
  2. Neak Pean
  3. Ta Som
  4. East Baray
  5. East Mebon
  6. Pre Rup
  7. Preah Ko (Roluos)
  8. Bakong (Roluos)
  9. Lolei (Roluos)
  10. Beng Mealea* (un véritable décor sauvage à la Indiana Jones mais plus éloigné que les autres et qui ne fait pas partie du site d’Angkor)

Troisième jour :

  1. Angkor Wat* (lever du soleil, incontournable malgré les nombreux touristes)
  2. Banteay Srei
  3. Banteay Samrey

Que dire des temples d’Angkor si ce n’est un des plus beaux sites historiques du monde, un paradis pour les archéologues ?

Je rêvais d’y aller depuis quelques années, voilà qui est fait, et je n’ai pas été déçue.

Les visites ont été réalisées en trois jours, à bâtons rompus, avec Séverine et Anthony, deux compagnons de route français.

Quelques « facts & figures » pour retracer ces trois superbes journées :

  • 3 jours
  • 28 temples et pagodes
  • 280 km de tuk tuk
  • 2 compagnons de route
  • 1 chauffeur de tuk tuk très patient
  • 12 litres d’eau engloutis
  • A peu près le même litrage de sueur (42 degrés à l’ombre, on est en nage dès 8h du matin)
  • 2 départs à l’aube (lever 4h30 du matin)
  • 1 coucher du soleil
  • 1226 photos
  • 236 visages énigmatiques qui resteront ancrés dans ma mémoire (des frissons d’émotions m’ont saisie quand j’ai gravi le sublime Bayon et que nous étions quasiment les seuls touristes)
  • Des centaines de vendeurs de rue dont beaucoup beaucoup d’enfants (« ladies, 10 postcards for one dollar », « cold drinks », « candy lady ? » etc)
  • Des centaines de touristes
  • 1 gardien chien pour chaque temple dont vanille caramel notre préféré au temple Baphuon
  • Des concerts gratuits de musique traditionnelle
  • Pas mal de marches gravies
  • Des amoncellements de pierres façon Indiana Jones, Lara Croft, en particulier au Beung Melea
  • 1 accident de tuk tuk évité (en m’assoupissant j’ai failli passer par-dessus bord)
  • 1 casquette envolée mais récupérée
  • 1 araignée grosse comme ma main
  • 1 serpent d’eau que je n’ai pas vu
  • 1 chien dreadlocks
  • Des libellules de toutes les couleurs et de toutes tailles
  • Des papillons de toutes les couleurs et de toutes tailles
  • 1 cheval
  • Des éléphants
  • Des fourmis
  • Des singes
  • Des coqs, des poules, des poussins
  • Des geckos
  • Mes premières gouttes de pluie depuis mon départ le 30 janvier (qui ont duré 4 minutes)
  • Des arbres sculptures spectaculaires qui engloutissent les temples

Assez de stats, je vous laisse plutôt admirer le spectacle.

Publicités