Bouche baie…

Hanoi et baie d’Halong : klaxons-rois, émois, étoles en soie, visa chinois

Dates du séjour : 9 au 14 avril 2014

J’ai trouvé via hostelworld.com un hôtel sympa et pas cher (Hanoi Posh Hotel, un peu de pub car leur accueil était agréable), situé dans le bouillonnant old quarter, plein de vie, où il faut sans cesse être sur ses gardes pour éviter voitures, deux-roues et cyclo-pousses. C’est un véritable sport d’arpenter les rues étroites en essayant de se frayer un chemin, les trottoirs étant inaccessibles car complètement envahis par les mobylettes qui s’en servent de parking. Au Vietnam comme dans tous les pays d’Asie que j’ai visités, le piéton est tout sauf le roi… Plus le véhicule est gros, plus il s’impose et méprise les autres. C’est un peu la loi de la jungle. Il faut vite s’y faire et oublier l’éducation occidentale qui protège ou tout du moins respecte les piétons. Ici gare à vos pieds, gare à vos fesses ! Et gare à vos oreilles ! Les Vietnamiens sont les champions absolus du klaxon, toutes catégories confondues (poids lourds, bus, voitures, deux roues, trois roues…). Un pouet pouet strident toutes les 3 secondes environ… Assez pénible ! Je pense que c’est pour cela que pas mal de voyageurs rencontrés disent ne pas aimer Hanoi. De mon côté je suis citadine dans l’âme et j’aime beaucoup ces ambiances grouillantes, pleines de vie, où tout le monde est dans la rue et non enterré chez soi. Ces ambiances de rues un peu folles me rappellent Bangkok, Marrakech également.  Cela me plaît à petite dose toutefois, le calme et les beaux paysages de nature étant quand même fort appréciables…

P1130337 P1130341 P1130342 P1130347 P1130349 P1130357

A Hanoi, j’ai eu la très bonne surprise de retrouver une ancienne collègue indonésienne devenue amie, Laksmi, qui venait assister à un séminaire professionnel. Nous avons passé une agréable après-midi à sillonner le vieux quartier, observer les passants sur des tabourets en trinquant avec une Bia Hoi (bière pression), testé les cyclo-pousses dans les grandes avenues, puis terminé la journée par un délicieux dîner gastronomique dans une ancienne demeure coloniale. Lors de mon séjour à Hanoi, je suis également retournée avec plaisir dans la rue de la soie (Hang Gai) que j’avais découverte en novembre dernier lors d’un passage éclair à Hanoi. Je ne me lasse pas de voir ces magnifiques étoles, kimonos et robes colorés !

P1130356

Tea time avec Laksmi

P1130329

L’imposante église Saint-Joseph

P1130330 P1130331 P1130332 P1130345 P1130348 P1130368 P1130369 P1130375 P1130391 P1130387 P1130392 P1130400 P1130404 P1130411 P1130422 P1130424

J’ai par ailleurs visité le temple de la littérature, et ce, un jour de cérémonies de remise de diplômes de plusieurs groupes scolaires et universitaires, ce qui tombait à pic pour faire des photos « kawaii » avec les étudiants qui voulaient faire des clichés avec moi, bien souvent à leur demande plutôt que la mienne. Je ne me faisais pas prier pour jouer le jeu et leur demander en retour un cliché avec mon appareil.

P1130158 P1130160 P1130162 P1130165 P1130171 P1130173 P1130176 P1130178

P1130183

L’entrée du Temple de la Litérature

P1130185 P1130193 P1130197 P1130201 P1130203 P1130204

P1130217

L’un des diplômés a lancé sa coiffe avec un tel élan qu’elle a atterri sur un toit…

P1130223

Les stèles tortues, symboles de la sagesse

P1130224 P1130232 P1130247 P1130260 P1130278 P1130286 P1130289 P1130295 P1130297 P1130303 P1130309 P1130312 P1130316 P1130318

Je me suis également embarquée dans une expédition d’obtention de visa pour la Chine et j’ai reçu un accueil peu cordial du consulat malgré le soin que j’avais apporté à remplir les 4 pages de dossier, itinéraire détaillé et preuve d’assurance santé compris. Contre toutes attentes, j’ai quand même réussi à l’obtenir en 4 jours. J’étais soulagée et contente d’avoir la possibilité d’arriver en Chine par le Yunnan pour voir les rizières si réputées de cette région. J’espérais en effet traverser directement la frontière par voie terrestre après ma visite de Sapa prévue après Hanoi.

J’ai profité de mes jours d’attente du visa pour visiter la baie d’Halong en 3 jours – 2 nuits, la première sur le bateau, la seconde dans un bungalow au coeur d’une petite crique privée proche de l’île de Cat Ba, nettement moins fréquentée que la baie d’Halong. Je pensais être déçue par la baie d’Halong après avoir vu en Thaïlande les formations karstiques de Krabi qui resplendissent dans une mer turquoise. Je n’ai pas été déçue – et ce, malgré les nuages, les nombreux bateaux de touristes (on m’avait prévenu), et le pincement au coeur en voyant à certains endroits des nappes de détritus flotter à la surface… En fait, j’ai été impressionnée par la grandeur du site, dans tous les sens du terme et agréablement surprise par le calme de la navigation. Etait-ce le contre coup positif après le concerto de klaxons subi sur les routes vietnamiennes ? En tout cas, je n’entendais quasiment pas le moteur quand j’étais sur le pont supérieur, rien à voir avec le bruit des Long Tail boats de Thaïlande. J’ai aussi bien aimé la visite de la grotte de la Surprise (Hang Sung Sôt) assez spectaculaire par sa grande taille et son étonnant plafond alvéolé de 30 m de haut. J’ai fait une petite balade de kayak avec une autre passagère malaisienne. Comme elle n’en avait jamais fait, il fallait que je la dirige et la mette en confiance… Le comble quand on connaît mon niveau ! Mais finalement c’était très facile, l’eau était très calme. Beau souvenir que ces aigles magnifiques qui planaient au dessus de nous… J’ai passé une longue nuit sur le bateau, couchée comme les poules à 9h tellement j’étais fatiguée du rythme de mes précédentes semaines.

P1130441 P1130442 P1130468 P1130473bis P1130492 P1130527 P1130528 P1130531 P1130540 P1130546 P1130566 P1130586 P1130600 P1130606 P1130633 P1130639 P1130647 P1130652 P1130666 P1130675 P1130682 P1130685 P1130699

P1130703

Le bateau dans lequel j’ai fait ma première journée de croisière et passé la nuit

P1130697

P1130719

L’élevage de perles de culture

P1130737

Le lendemain nous avons visité une ferme de perles de culture, puis j’ai changé de bateau pour rejoindre l’île de Cat Ba. Changement spectaculaire en quelques minutes : alors que nous naviguions la veille entouré d’autres bateaux, là, en quelques minutes, nous nous sommes retrouver seuls. Magique et propice à la méditation ! (cf envie n° 9) Mais j’avoue que j’étais davantage en méditation « photographique » plutôt que yogique 🙂 Cela m’a permis de faire la connaissance de Shari, une artiste américaine qui a un atelier de peinture à New Mexico, car elle prenait presque autant de photos que moi… Elle m’a présenté son mari qui fabrique des guitares pour des artistes du monde entier ainsi qu’un autre couple italiano-britanico-antillais avec qui ils avaient sympathisé la veille. Des rencontres une nouvelle fois bien sympas, tout comme une allemande, un autre anglais et un couple de français avec qui j’ai passé 24h à Cat Ba entre balade à vélo, dîner aux conversations drôles et animées, feu de plage avec observation des étoiles et de la pleine lune et siesta sur le pont supérieur lors de la traversée retour le lendemain matin. C’est pour tous ces bons moments que j’ai également été conquise par  la baie d’Halong.

P1130738 P1130754 P1130759 P1130777 - Copie P1130780 - Copie P1130782 - Copie P1130786 - Copie P1130794 - Copie P1130808 - Copie P1130838 P1130855 P1130864 P1130865 P1130869 P1130873 P1130876 P1130878 P1130888bis P1130917 P1130920 P1130925 P1130940 P1130945 P1130954 P1130955 P1130958

P1130963 P1130976 P1130977 P1130985 P1130988 P1130992 P1130997 P1140002 P1140012 P1140014

Publicités