Cusco

Festivals à gogo !

Dates du séjour : du 19 juin au 1er juillet 2014

Pour mon « reportage » complet sur le Pérou, veuillez lire cet article

Cusco peut se targuer de nombreux atouts. La ville, bien que très touristique, est superbe. En forme de puma (symbole inca), nichée à 3300 m dans une vallée dite sacrée, elle dispose de ruelles pavées aux murs impressionnants (blocs de pierres incas), d’une Plaza de Armas aux couchers de soleil inoubliables et de quartiers pleins de vie, tels celui de San Blas, à 10 minutes de grimpe éprouvante depuis la place centrale, offrant une vue magnifique ainsi que pléthore de restaurants, cafés et auberges bohèmes. C’est là que je logeais et je m’y suis beaucoup plu.

Chargée d’histoire, empreinte de traditions andéennes de plusieurs siècles, Cusco serait la ville la plus ancienne du continent. Je continue d’être fascinée par les costumes traditionnels encore portés par de nombreux habitants, pleins de couleurs. C’était déjà le cas en Birmanie, à Sapa (Vietnam) et dans le Yunnan (Chine) et je ne m’en lasse pas.

On peut visiter de nombreux sites remarquables en rayonnant depuis Cusco : non seulement le mythique Machu Picchu qui a fait exploser le tourisme local depuis sa découverte en 1911, mais également les sites incas de Saqsaywaman (« sexy woman » comme disent tous les touristes !), le village de Pisac et son marché réputé, les Salines de Moras qui m’ont époustouflée, Moray, le site inca d’expérimentation agricole et l’ensemble de la vallée sacrée qui offre de très beaux paysages.

Cusco marquait également pour moi de belles retrouvailles pendant une petite semaine : celles de Catherine et Luis, venus passés quelques semaines au Pérou, ainsi que leur ami péruvien Gonzalo, que j’avais rencontré lors de mon arrivée à Lima et qui a passé le week-end avec nous. Retrouvailles également avec des compagnons de route de ma première semaine péruvienne : Kim et Amber (USA), Thomas (France) et Katelijne (Belgique). Gonzalo nous a fait découvrir les restos gastronomiques de la ville et les bars branchés. Outre le plaisir de partager ces quelques jours avec des amis, encore plus appréciable après une semaine solo de soins et convalescence à Arequipa, Catherine m’a ramené mon chargeur d’appareil photo que j’avais oublié lors de mon passage en France en mai. Grand soulagement étant donné ma passion pour les photos (et la raison d’être de ce blog) ! Je précise que je n’étais pas parvenue à trouver le bon chargeur à Lima…

Cusco en photos 

La Plaza de Armas :

P1200081P1210423 P1200082

P1200307 P1200311 P1200320

Point de vue depuis la colline de Saqsaywaman :

P1200102 P1200106 P1200108

Répétition pour la fête de l’Inti Raymi :

P1200109

La site inca de Saqsaywaman :

P1200089 P1200113 P1200114 P1200116 P1200132 P1200136

Restaurant traditionnel « La Chomba » :

P1200180

P1200172 P1200184

Les rues et sites touristiques de Cusco :P1200193 P1200199 P1200203 P1200205 P1200214 P1200215 P1200216 P1200243 P1200250 P1200252 P1200256 P1200257 P1200259 P1200260 P1200292 P1200294 P1200331 P1200335

P1200360 P1200361 P1200363 P1200365 P1200366 P1200374 P1200379 P1200383 P1200387 P1200389

Le quartier bohème de San Blas :P1200340 P1200341 P1200349 P1210409 P1210414 P1210415 P1210416

P1210425 P1210431 P1210432 P1210433 P1210440

Durant le mois de juin, la fête bat son plein : festivals tous les jours jusqu’au 24 juin, point d’orgue des cérémonies avec l’Inti Raymi, la fête inca du soleil. Le jeudi précédent l’Inti Raymi, la ville célèbre également le Corpus Christi avec des processions religieuses très colorées.

Processions du Corpus Christi :

P1100245 P1100249 P1100251 P1100256 P1100276 P1100296 P1100302 P1100318 P1100324 P1100332 P1100336 P1100338 P1100351 P1100352 P1100380 P1100384 P1100397 P1100401 P1100403 P1100405 P1100407 P1100413 P1100419 P1100423 P1100435 P1100442 P1100445 P1100450 P1100452 P1100456 P1100458 P1100466 P1100472 P1100474 P1100482 P1100484 P1100487

L’Inti Raymi est le festival le plus important du pays et attire beaucoup beaucoup de monde. Il ne reste plus un centimètre carré de libre sur la colline de Saqsaywaman, où se retrouvent les danseurs et les touristes après une procession dans la ville durant plusieurs heures et la montée de la colline… Les costumes sont très beaux, la cérémonie est intéressante mais malheureusement c’est très long et les 4 heures d’attente assise sur la colline m’ont parues bien longues pour voir un tel spectacle. La cérémonie d’ouverture de bon matin sur le site inca de Qorikancha était finalement le meilleur moment.

P1200428 P1200433 P1200436 P1200438 P1200442 P1200444 P1200449 P1200451 P1200454 P1200456 P1200459 P1200463 P1200466 P1200469 P1200477 P1200488 P1200491 P1200500 P1200501 P1200503 P1200517 P1200526 P1200527 P1200532 P1200534 P1200544 P1200545 P1200562 P1200565 P1200570 P1200576 P1200580 P1200582 P1200583 P1200584 P1200588 P1200589 P1200591 P1200592 P1200597 P1200602 P1200604 P1200609 P1200614 P1200620 P1200627 P1200634 P1200639 P1200644

Cusco, tout comme Luang Prabang au Laos et San Pedro de Atacama au Chili (d’où je rédige cet article), fait partie des villes « coup de coeur » qui m’auront particulièrement touchée lors de mon périple en Asie et Amérique Latine.

 

 

Publicités