Mendoza – hola Argentina !

Vinos & Amigos

Dates du séjour : du 5 au 8 août 2014

De retour de l’Ile de Pâques, j’ai passé quelques jours supplémentaires à Santiago avec mes amis de Casa Mosaico, une auberge de jeunesse dans laquelle j’ai beaucoup apprécié l’accueil. J’ai réfléchi à la meilleure manière d’aller au Brésil. Soit je prenais un pass aérien brésilien (à acheter avant d’arriver au Brésil) soit je m’y rendais en bus en passant par l’Argentine et l’Uruguay, sachant que je voulais rendre visite à une amie qui habite Porte Alegre. La première option avait l’avantage de faire des économies sur les billets d’avion, ce qui est non négligeable vu la taille du Brésil, mais cela me contraignait à planifier entièrement mon séjour au pays de la samba en choisissant les sites que je voulais visiter et en déterminant des dates.

Or, je n’avais honnêtement pas d’idées précises sur les sites que j’allais visiter et encore moins sur le temps qu’il fallait que je passe dans chaque site. Je trouvais l’exercice d’autant plus contraignant que cela faisait désormais 6 mois que je voyageais au fur et à mesure en achetant mes billets de bus ou d’avion quelques jours en avance seulement (à l’exception de la Chine où j »ai davantage planifié mes billets d’avion et de train). Ayant reçu entretemps la confirmation que je pouvais me rendre à Porte Alegre facilement en bus depuis Montevideo, j’ai décidé d’opter pour la seconde option et de continuer à me laisser porter par les recommandations des voyageurs, mon rythme et mon humeur du jour.

J’ai donc prévu de quitter Santiago pour Mendoza, d’y passer 3 jours, puis de me rendre à Buenos Aires pour une journée et enfin de prendre le ferry pour aller à Colonia puis Montevideo en Uruguay. J’étais finalement assez soulagée de cette décision, de ne pas avoir à passer des heures à éplucher le guide de voyage et à planifier en détails tout mon séjour au Brésil. Les personnes qui me connaissent bien savent combien ce choix démontre à quel point j’ai évolué depuis le départ de mon grand périple, moi qui planifiait tout six mois à l’avance, même les sorties entre amis…

La route entre  Santiago et Mendoza est superbe, elle traverse la cordillère des Andes et on peut même apercevoir le plus haut sommet d’Amérique Latine, le mont Aconcagua.

P1260466 P1260467 P1260469 P1260473 P1260478 P1260483 P1260485 P1260492 P1260498

J’étais d’autant plus heureuse d’avoir choisi l’option « laisse toi porter » que j’ai appris l’avant-veille de mon départ que mon amie Julia, que j’avais rencontrée à Isla del Sol et avec qui j’avais passé de merveilleux moments à Uyuni et San Pedro de Atacama, arrivait à Mendoza le même jour que moi ! C’était le hasard total, nous ne nous étions pas consultées. Décidemment, qu’il est bon parfois de ne pas planifier et de laisser le hasard opérer, comme je le relatais dans mon précédent billet. Nous avons convenu de nous retrouver dans la même auberge et de partager une chambre.

Quand je suis arrivée dans la chambre, Julia m’avait laissé un gentil petit mot d’accueil accompagné d’Alfarojes, de délicieux et fameux biscuits argentins au Dulche de Leche, une sorte de caramel crémeux qu’ils mangent du matin au soir.

10553498_10152295042574067_1240170056336172957_n

J’ai retrouvé Julia peu de temps après mon arrivée. C’est un beau moment de retrouver une personne familière dans un long voyage solo. Nous somme parties dîner en invitant un autre hôte de l’auberge de jeunesse, Corey, un américain de Seattle qui venait également d’arriver.

10530892_10154382054110577_8691089225301150928_n

Photo courtesy of Julia – http://klisch.net/julia/

Le lendemain le petit groupe s’est agrandi avec la présence de Jonas, un allemand dont nous avons célébré le vingtième anniversaire le soir même dans un très bon restaurant italien, ainsi que deux hollandais et une anglaise. Nous avons découvert ce soir là, un excellent Malbec qui s’appelait… Santa Julia (cela ne s’invente pas).

Nous avons décidé d’aller tous ensemble faire une dégustation de vins tout en parcourant les vignobles en vélo, pratique très répandue à Mendoza.

10574529_10154382054800577_6683572517489767415_n

Photo courtesy of Julia – http://klisch.net/julia/

P1100561 P1100601 P1100618 P1100621

A Mendoza, boire ou conduire… pas besoin de choisir ! Si vous êtes en vélo, la police locale vous raccompagnera en longeant la voie réservée aux cyclistes. C’était assez incroyable et rassurant !

P1100631 10527298_10152295041334067_395017171428180593_n P1100633 P1100635 P1100638 P1100643 P1100651

P1100655 P1100657

J’ai finalement passé mes 3 journées à Mendoza à déguster des vins, découvrir les fameux steaks argentins et passer de bons moments festifs avec Julia, Corey, Jonas et nos autres compagnons de route. Des premiers pas en Argentine bien agréables ! Salud y hasta luego !

Publicités