De regreso a Buenos Aires

Premiers cours de Tango !

Dates du séjour : du 17 au 19 septembre 2014

Après 5 semaines fabuleuses passées au Brésil, j’avoue avoir eu un pincement au coeur lors de mon atterrissage à Buenos Aires. Il faut dire que j’étais aussi pas mal secouée par mes 4 700 km de voyage depuis Barreirinhas au Nord du Brésil : 5 heures de navette en mini bus,  5 heures d’attente à l’aéroport, décollage à 2:50 du matin depuis l’aéroport de São Luis, atterrissage à 10h50 du matin à Buenos Aires avec une escale de 2 heures à São Paulo… L’Amérique du Sud est un continent immense.

Immense en belles émotions également car l’Argentine me réservait de sacrées belles surprises !

Mon jour d’arrivée a été consacré à me reposer, faire des lessives et « potasser » mes prochaines activités et destinations. J’avais peu d’hésitations : je voulais profiter d’une courte escale à Buenos Aires pour prendre un cours de tango et me diriger ensuite plein sud vers la péninsule Valdès pour aller observer les baleines.

Le lendemain, je me suis baladée dans Palermo, le quartier qui m’avait tant plu lors de ma première visite éclair dans la capitale argentine. Surprise de voir des poignées de chiens accrochées ensemble à des poteaux, j’ai appris qu’ils attendaient leur « promeneur », une personne rémunérée pour garder et sortir les chiens. Je ne connaissais pas ce job.

img_8142 img_8141 img_8139

En début de soirée, je me suis rendue à un cours de tango suivi d’un spectacle. C’était une soirée clairement orientée « touristes ». Je n’ai évidemment pas acquis les rudiments du tango avec ce tout premier cours étant donné la complexité et la subtilité de cette danse, ainsi que le niveau hétéroclite des touristes-danseurs, mais j’ai passé un bon moment. J’ai même eu droit à un instant de frime à la fin du cours avec le prof qui m’a fait poser devant tous les élèves en mode « show off ». Mes baskets de baroudeuse détonnaient quelque peu avec le look « tiré à quatre épingles » de mon cavalier et le boa et le chapeau que l’on m’avait prêtés pour la pose !

img_8134 img_8133 p1100815 p1100811

Après cette remise en jambes et nouvel ancrage sur le sol argentin, j’étais fin prête pour découvrir la faune sauvage de la côte Est… Revoir des baleines faisait partie de ma « bucket list » dans ce tour du monde et j’avoue que j’avais hâte de retrouver les grands espaces naturels et ne pas m’éterniser dans l’ambiance citadine !

Publicités