Atins – Lençois Maranhenses II

3 jours entourée de sable, lagons, singes malicieux, ibis rouges, libellules et guaravira

Dates du séjour : du 13 au 16 septembre 2014

P1300940

Après une première découverte des dunes de Maranhanses près de Barreininhas, une nouvelle escapade m’attendait dans une partie plus sauvage du parc naturel : direction plein Nord à Atins !

Pour arriver à Atins, j’ai fait une balade en « bateau volant » appelé vooadeiras sur le Rio Preguiças, « fleuve paresse »… Le circuit, qui débute de bon matin jusqu’en fin d’après-midi, nous fait traverser la zone protégée des Petits Lençois, bordée de mangrove et de bancs de sable. Nous avons fait un premier arrêt à Vassouras où des singes capucins rivalisent de facéties pour chaparder de quoi manger auprès des nombreux touristes :

P1300795 P1300803 P1300807 P1300810 P1300827 P1300828 P1300832 P1300844 P1300849 P1300853 P1300854

Nous avons poursuivi la navigation vers le Farol/phare de Preguiças qui offre un beau point de vue du haut de ses 160 marches :

P1300855

P1300861 P1300863 P1300864 P1300868 P1300870 P1300872

Puis nous nous sommes arrêtés déjeuner à Caburé, une langue de sable coincée entre le fleuve et l’océan Atlantique où les quads détonnent un peu au sein de ce magnifique paysage sauvage :

P1300882 P1300883 P1300884 P1300890 P1300891

En remontant sur le bateau qui nous a amenés à Atins, nous n’étions plus qu’une poignée de visiteurs, laissant derrière nous des centaines de touristes qui avaient fait la balade allez-retour sur le Rio Preguiças depuis Barreirinhas. Je n’étais pas mécontente de retrouver plus de calme et d’authenticité. Je ne m’attendais toutefois pas à ce que tout le village soit entièrement construit sur du sable.  Trois jours à marcher non stop dans du sable, rien de tel pour muscler les mollets ! J’ai été très agréablement surprise par la pousada que l’agence de voyage de Saõ Luis m’avait réservée ; la pousada Irmaõ était bien située, spacieuse et joliment décorée avec de grands bungalows individuels qui comprenaient une ravissante salle de bain en galets et coquillages, un hamac individuel, ainsi que de grand espaces communs pour les repas. J’ai donc savouré ce soir-là la quiétude du lieu en bouquinant et contemplant une jolie libellule rouge depuis mon hamac… Il semble que l’observation des libellules me détende beaucoup depuis ma découverte de cette activité au Vietnam ! 😉

P1300892 P1300893 P1300895 P1300898

Le lendemain j’ai eu droit à un moment extrêmement privilégié : la visite privée du parc naturel avec un guide, en fin d’après-midi avec coucher de soleil à la clé puis dîner dans l’un des meilleurs restaurants de crevettes de la région. Je vous laisse « m’accompagner »… quel luxe de vivre un moment pareil entourée de lagons qui scintillent et de dunes qui semblent être vivantes tant le vent les façonne… Cette video vous donnera une meilleure idée de ce que j’ai pu ressentir…

P1300899 P1300902 P1300904 P1300907 P1300911 P1300914 P1300918 P1300919 P1300922 P1300926 P1300930 P1300932 P1300935 P1300936 P1300943 P1300945 P1300946 P1300947 P1300948 P1300951 P1300953 P1300954 P1300957 P1300958 P1300960 P1300962mfc

P1300965 P1300968 P1300968b P1300969

Le lendemain , outre une pause massage fort agréable dans le village, je suis partie avec un pêcheur à la rencontre des ibis rouges qui semblent aller tous se coucher à la même heure dans une mangrove caressée par les rayons du soleil couchant…

P1300974 P1300976 P1300979 P1300980 P1300985 P1300992 P1300997 P1300998 P1300999 P1310003 P1310010 P1310016 P1310024

Je m’étais bien habituée à ces moments privilégiés de quasi solitude mais un invité surprise a fait son entrée… alors que le pêcheur me ramenait tranquillement à Atins, j’ai senti soudain un truc bizarre dans mon dos… il s’agissait d’un grand et long poisson luisant, aux dents acérées, complètement paniqué, qui ressemblait à une anguille… et venait bêtement de sauter dans notre bateau ! Il paraît que ce poisson, le guaravira, n’est pas mauvais du tout… Le pêcheur a donc fait d’une pierre deux coups ce soir là : une balade en bateau avec une touriste et une pêche fortuite !

P1310036 P1310039

Ce séjour à Atins marquait ma dernière visite au Brésil, pays qui m’a enchantée et dans lequel j’espère revenir. Je suis repartie ensuite via divers véhicules (bateau, mini bus, navette) direction Barreirinhas puis Saõ Luis où un vol nocturne m’attendait pour retrouver un pays dans lequel j’étais passée rapidement et que je comptais bien explorer au maximum durant mes trois dernières semaines du périple sud-américain : l’Argentine !

En dernière anecdocte, je vous confierai que le Brésil m’a ravie jusqu’à mes toutes dernières minutes avec une belle rencontre dans la navette m’emmenant à l’aéroport : celle d’un jeune pilote d’avion brésilien qui venait de finir sa saison dans les Lençois Marenhenses. Son job consistait à faire voler les touristes au-dessus des dunes… Nous avons passé quelques heures ensemble à l’aéroport à papoter et partager des photos. Les vues ariennes qu’il m’a montrées étaient sublimes. Ces « draps » de dunes et lagons sont encore plus beaux vus du ciel. Muito legal jusqu’à la fin !

 

 

Publicités

Hué : féli-cité

Birthday, ami japonais et mausolées

Dates du séjour : 6-8 avril 2014

J’ai passé trois belles journées à Hué, en compagnie d’un nouveau compagnon de route japonais rencontré lors d’une excursion aux temples Cham / sanctuaire de My Son près de Hoi An : Issei (se prononce comme le designer Issey Misake), 20 ans, qui habite au pied du mont Fuji et voyage au Vietnam durant un mois en moto. Courageux mais expérimenté : il conduit ce type de bécane depuis l’âge de 14 ans et travaille chez Honda.

P1120657

P1120830

Issei m’a accueillie au « Google hostel », où il était arrivé un jour avant moi, avec une rose. J’avais effectivement évoqué que ce serait mon anniversaire mais ne m’attendais pas à cette délicate attention, particulièrement touchante quand on voyage seule. Nous avons ensuite arrosé la soirée comme il se doit avec bière gratuite à l’hostel (c’est souvent le cas au Vietnam ou bien alors la pression ne coûte que quelques centimes d’euros…), pizza-tiramisu et vin local, qui était bof bof. Je teste le vin dans pas mal de pays où je passe… Vous avez sûrement relevé ce détail si vous lisez les autres articles de mon blog. J’aurais bien éliminé les calories sur une piste de danse après ce repas de fête mais ce n’était pas vraiment le lieu. Du coup j’ai rejoint tranquillement les bras de Morphée, contente de cette belle soirée où ma nouvelle année a été célébrée avec beaucoup de rires et une leçon d’expressions en japonais.

A propos d’années, on me demande très régulièrement ces derniers mois si je suis étudiante. Je considère cela comme flatteur et drôle étant donné que je travaille depuis 17 ans…Vive l’effet « backpack » ! Ceci dit, je me sens souvent l’âme d’une jeunette quand je voyage : je suis fréquemment émerveillée, comme peut l’être un enfant, par toutes ces découvertes. Je réalise cependant combien ce sont des moments privilégiés, à chérir et savourer… Une parenthèse unique dans ma vie dont je suis pleinement consciente.

Pouvoir regarder pendant 30 minutes des libellules sous tous les angles, virevoltant autour de nénuphars, sans se soucier de quoi que ce soit, c’est peut-être cela le bonheur.

P1120694 P1120699 P1120715 P1120721 P1120725 P1120731 P1120734

A moins que ce ne soit de faire des photos de « gamins » devant les superbes mausolées de Hué ?

P1120528 P1120519 P1120513

P1120880

Ou de se surprendre à ne pas craindre de photographier de « sales bestioles » alors qu’en principe je cherche à les éviter au maximum ?

P1120754 P1120748 P1120578 P1120574 P1120573 P1120572 P1120570 P1120400

Ou d’imaginer les costumes colorés que devait porter la famille royale de la cité impériale dont on peut admirer quelques vestiges à l’intérieur des remparts d’Hué ?

Voire  même d’endosser ces costumes…

P1120793

P1120899 P1120895

Le bonheur : un peu tout ça à la fois, et surtout le sentiment d’être bien, en phase avec soi, son entourage, ses valeurs, ses passions, son rythme et son environnement.

Hué, cité de la félicité ? Quoi qu’il en soit, une belle étape dans mon périple avec la pleine conscience de vivre des moments extra-ordinaires.

P1120998 P1120954 P1120992 P1130035 P1130039

Rétrospective en images des beaux sites de cette région :

Sanctuaire de My Son 

Le sanctuaire de My Son est un ensemble de temples chams hindouistes situé dans la région de Hoi An, dédiés à la vénération de Shiva.  Le site a été occupé par les Chams du IVè au XIIIè siècle. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999.  Bien que sévèrement détruit par les bombardements américains durant la guerre du Vietnam, le sanctuaire vaut le détour, à la fois pour son architecture de briques rouges unique et son écrin naturel pittoresque. A ce jour, la composition du mortier reste un mystère et la manière dont sont imbriquées les briques une prouesse architecturale. J’ai pu également admirer des caméléons, salamandres et insectes assez spectaculaires.

P1120357 - Copie P1120361 P1120384 P1120385 P1120402 P1120417 P1120427 P1120431 P1120432

Tombeau de Khai Dinh : Ce mausolée est le lieu de sépulture de l’avant-dernier empereur du Vietnam Khai Dinh, qui règna de 1916 à 1925.

P1120516 P1120525 P1120531 P1120532 P1120534 P1120536 P1120539 P1120545 P1120551 P1120560

Tombeau de Minh Mang : Minh Mạng (1791-1841) est le deuxième empereur de la dynastie des Nguyen du Vietnam.  Il a régné du 14 février 1820 jusqu’à sa mort. Les pavillons et les jardins de son mausolée sont superbes.

P1120566 P1120584 P1120593 P1120595 P1120601 P1120604 P1120606 P1120608 P1120610 P1120614 P1120615 P1120616 P1120617 P1120621 P1120624 P1120625 P1120629 P1120632 P1120648 P1120649 P1120670

 

P1120661

Le Mausolée de Tu Duc – construit de 1864 à 1867.

P1120765P1120810P1120811P1120821P1120824P1120825

Le temple Phuoc Tho
Il longe la rivière des parfums, a été construit en 1831 et restauré en 1849 et 1900.

P1130051

P1120836 P1120837 P1120838 P1120844 P1120845 P1120851 P1120858 P1120860 P1120863 P1120866 P1120867 P1120871 P1120872

La cité impériale – citadelle d’Hué

P1120889 P1120890 P1120898 P1120903 P1120905 P1120908 P1120918 P1120925 P1120934 P1120945 P1120952 P1120964 P1120968 P1120969 P1120977 P1120978 P1120983 P1120984 P1130002 P1130005 P1130010 P1130011 P1130013 P1130021 P1130030 P1130059 P1130063 P1130078 P1130087 P1130091 P1130116 P1130125 P1130126 P1130141 P1130143 P1130152